Paysage de campagne avec pictos
Économie et finances

500 000 emplois soutenus par La Poste à travers la France

L’étude réalisée par l’agence Utopies révèle l’impact socio-économique de La Poste : le groupe soutient de manière directe, indirecte et induite près de 500 000 emplois en France. Au travers de ses activités réparties sur tous les territoires, l’entreprise publique génère 15,2 milliards d’euros dans l’économie du pays. Sa présence territoriale et sa politique d’achat local contribuent activement au soutien des emplois dans les régions où ses établissements sont implantés. Des résultats qui mettent en évidence le poids de La Poste dans l’économie hexagonale.

Quel impact une grande entreprise de proximité, telle que La Poste, a-t-elle sur le développement économique local ? L’étude réalisée par l’agence Utopies, à partir de données de 2019, mesure le rôle de La Poste dans l’économie nationale : son activité génère 15,2 milliards d’euros et représente l’équivalent de 1,8 % des actifs ayant un emploi. Selon les chiffres de ce rapport, La Poste soutient près de 493 000 emplois dans l’Hexagone au travers de ses achats et des salaires versés. À titre d’exemples, l’impact postal s’élève à près de 50 000 emplois directs et indirects en Auvergne-Rhône-Alpes et à près de 30 000 dans les Hauts-de-France.

Premier employeur de France après l’État, le groupe La Poste emploie près de 210 000 collaborateurs répartis sur l’ensemble du territoire national. Avec ses 72 000 facteurs et son réseau de 17 000 points de contact qui accueillent quotidiennement un million de clients, La Poste dispose d’un ancrage territorial à nul autre pareil. « Les résultats montrent la force du maillage territorial de cet acteur de proximité », souligne Élisabeth Laville, fondatrice du cabinet Utopies qui s’est aussi intéressé aux retombées économiques de la présence postale.

75 % des achats effectués au niveau local

L’étude indique que pour chacun de ses collaborateurs, le groupe soutient 1,4 emploi supplémentaire dans l’économie française. Un million d’euros injectés via les achats génèrerait ainsi 1,42 million d’euros dans l’économie du pays, avec des retombées directes dans les territoires. 75 % des achats des entités régionales de La Poste sont en effet effectués au niveau local et concernent des activités aussi diverses que la construction, les prestations d’informations, le transport ou le marketing. Les achats réalisés par le groupe ont ainsi la particularité de soutenir des emplois dont 66 % localement, au sein d’une même région et dans des secteurs très divers de l’économie française. Des résultats qui ne sont pas le fruit du hasard : La Poste revendique « une politique d’achat local orientée vers les fournisseurs locaux, dont 81 % sont des TPE-PME ou ETI ».

Articles similaires

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *