Le maire de Poissy Karl Olive
Le maire de Poissy, Karl Olive.
Vie publique

Espérance banlieues : des écoles au service de leurs territoires

Depuis plus de 10 ans, l’association Espérance banlieues a ouvert 17 établissements partout en France pour lutter contre les difficultés scolaires dans les quartiers prioritaires. Des initiatives vues d’un bon œil par les élus locaux, nombreux à soutenir ces écoles d’un genre particulier.

Dans les quartiers prioritaires, les difficultés d’intégration vont souvent de pair avec les difficultés sociales. Pour briser cette spirale d’échec qui nuit à la cohésion nationale, le réseau Espérance banlieues crée depuis 10 ans des écoles et collèges accessibles à tous au cœur de ces quartiers dits sensibles. A l’aide d’une pédagogie adaptée qui emprunte aux méthodes d’apprentissage les plus innovantes, tout en mettant l’accent sur les fondamentaux et la proximité avec l’enfant et avec les parents d’élèves, les 17 établissements de l’association ont su se faire une place un peu partout sur le territoire. Un développement encouragé par les élus locaux, séduits par ce modèle éducatif particulier.

Espérance banlieues, un projet éducatif ancré dans les territoires

« Notre volonté était de nous inscrire dans la vie de notre quartier – L’Epeule à Roubaix », souligne Fabienne Charvolin lorsqu’elle évoque la création, il y a 8 ans, du Cours La Cordée. Une initiative inspirée par sa propre expérience et l’envie d’œuvrer pour les jeunes de ce territoire : « Nos enfants ont réussi leur scolarité car ils ont bénéficié de soutien à la maison mais jai découvert les profondes inégalités que notre système scolaire ne parvient pas à réduire. »

C’est pourquoi à Roubaix comme à Poissy, Mantes-la-Jolie et dans plus d’une quinzaine de communes, le développement du réseau Espérance banlieues est souvent activement soutenu par les équipes municipales qui y trouvent une initiative complémentaire bienvenue dans leurs territoires en difficultés. Pour Pierre Fond, maire de Sartrouville où est implanté le Cours Charles Péguy, cela ne fait pas de doute : « L’accueil qu’il reçoit auprès de la population et sa croissance régulière montrent qu’il répond à un réel besoin pour les enfants de nos cités. »

Pour les collectivités, ce développement d’une offre scolaire alternative et accessible répond à certaines difficultés tout en favorisant les synergies avec les administrés : la société civile, à travers les associations dédiées à chaque établissement et leurs bénévoles, mais, également, les nombreuses entreprises locales qui soutiennent ces écoles. D’ailleurs, c’est bien pour permettre au réseau Espérance banlieues de changer d’échelle que les partenaires publics se multiplient à différents échelons. Espérance banlieues est ainsi soutenu par la ville de Marseille, le département et la préfecture de Bouches-du-Rhône ainsi que la métropole d’Aix-Marseille, ou encore la préfecture des Yvelines et la région et la préfecture d’Île-de-France.

Renforcer et diversifier l’offre éducative

Face aux inégalités encore constatées sur de trop nombreux territoires, la pédagogie sur-mesure d’Espérance banlieues séduit. Alors élue de la région Auvergne Rhône-Alpes, Marie-Camille Rey expliquait le soutien de la collectivité au Cours La Fontaine de Saint-Étienne : « On est là pour accompagner un projet, dans le cadre de la politique de la ville. (…) On n’est pas là pour opposer les écoles (…), il y a cette voie pour ces enfants qui sont en décrochage scolaire. (…) Et les résultats sont là. »

Cette offre complémentaire des établissements d’Espérance banlieues qui permet de donner sa chance à chacun, comme le revendique également Christelle Morançais, Présidente de la région Pays de la Loire : « Il n’y a pas une seule voie pour accompagner les enfants vers la réussite et favoriser l’inclusion sociale. Il n’y a pas qu’une méthode pour apprendre à lire, écrire et compter. Je continue à me battre pour ne laisser aucun jeune au bord du chemin. » Aujourd’hui, Espérance banlieues continue de travailler main dans la main avec les élus locaux pour poursuivre son expansion dans les territoires au service des plus démunis.

Articles similaires

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *